A-10A 'Thunderbolt II'Vyrtuoz's lair - Lock-On: Modern Air Combat fan siteF-14A 'Tomcat'

Document mis à jour le 2013-03-01 - Consulté 54886 fois

Su-33 'Flanker-D'

Présentation

Départ d'un Su-33
Su-33 'Flanker-D'

Version navale du Su-27, le Su-33 bénéficie de quelques améliorations au prix de performances amoindries. Appareil polyvalent, il répond aux exigences d'un appareil embarqué.

Bien qu'il n'offre pas l'avionique moderne d'un F/A-18, le Su-33 n'en reste pas moins un appareil redoutable. Capable d'emporter une large panoplie d'armes air-sol, c'est un excellent appareil de chasse et d'appui.

Agile, à l'autonomie exceptionnelle, le Su-33 est aussi apte à la défense de l'espace aérien qu'à l'attaque au sol.

Qualités

  • Manoeuvrabilité exceptionnelle
  • Excellent armement air-air infrarouge
  • Polyvalent
  • Peut opérer depuis un porte-avion

Plus pataud que le Su-27, le S-33 n'en reste pas moins un appareil exceptionnel. Capable d'encaisser des angles d'attaque impressionnants, il est un des rares appareils capables d'effectuer la fameuse figure du cobra. Et une fois délesté de ses charges lourdes, il devient un redoutable prédateur en combat tournoyant.

De plus, son viseur de casque associé aux agiles R-73 confère au pilote un avantage certain sur ses homologues occidentaux en combat tournoyant. Tandit que ses puissants capteurs et missiles infrarouges performants lui permettent d'attaquer furtivement tout menace aérienne au delà de la portée visuelle !

Comme tous les appareils navals modernes, le Su-33 est polyvalent. Il peut tout aussi bien remplir des missions d'interception que des missions d'attaque et d'appui.

Majestueux Su-33
Un Su-33 au dessus des nuages

Défauts

  • Avionique dépassée
  • Capacités air-sol relativement limitées
  • Pas de missiles à guidage radar actif

Tout comme les appareils russes de sa génération, le Su-33 est doté d'une avionique certes efficace, mais quelque peu dépassée par celles que l'on peut trouver dans les chasseurs occidentaux. Par exemple, l'ordinateur de bord ne permet pas d'engager plusieurs cibles simultanément...

Bien que polyvalent, le Su-33 est incapable d'emporter et d'utiliser des armes guidées tels que des missiles à guidage laser. Exception faite du fameux missile anti-navire Kh-41 qui est en réalité déjà programmé et guidé par un navire allié.

Tout comme le Su-27, le Su-33 souffre de l'absence de missiles à guidage radar actif. Bien que les missiles russes à guidage radar semi-actifs soient très fiables, leur principe même empêche d'engager plusieurs cibles simultanément. De plus, le pilote doit éviter effectuer de manoeuvres évasives une fois le missile radar tiré, jusqu'à ce que ce dernier ait atteint sa cible.

Performances

Vitesse max : Mach 1.14 à Mach 2.165
Plafond de service : 18 500 m
Masse max : 33.0 tonnes
Facteur de charge max : 9 G
Autonomie max : 3 000 km

Missiles Air-Air

R-27T Alamo (AA-10)
R-27T Alamo (AA-10)
IR / Mach 3 / 40 km / 18G
R-27ET Alamo (AA-10)
R-27ET Alamo (AA-10)
IR / Mach 3 / 70 km / 18G
R-27R Alamo (AA-10)
R-27R Alamo (AA-10)
RSA / Mach 3 / 50 km / 18G
R-27ER Alamo (AA-10)
R-27ER Alamo (AA-10)
RSA / Mach 3 / 75 km / 18G
R-27EM Alamo (AA-10)
R-27EM Alamo (AA-10)
RSA / Mach 3.4 / 70 km / 20G
R-73 Archer
R-73 Archer (AA-11)
IR / Mach 2.5 / 15 km / 30G

Missiles Air-Sol

Kh-41 Moskit (3M80)
Kh-41 Moskit (3M80)
Missile anti-navire

Roquettes

S-8
S-8
Roquette de 80 mm
S-13
S-13
Roquette de 122 mm
S-25
S-25
Roquette de 340 mm

Bombes

BetAB-250
BetAB-250
Bombe à pénétration à retard
BetAB-500
BetAB-500
Bombe à pénétration à retard
FAB-250
FAB-250
Bombe classique
FAB-250P
FAB-250P
Bombe classique
FAB-500
FAB-500
Bombe classique
KMGU-2x96 PTAB-2.5KO
KMGU-2x96 PTAB-2.5KO
Distributeur de petites bombes
KMGU-2x96 AO-2.5RT
KMGU-2x96 AO-2.5RT
Distributeur de grenades
ODAB-500PM
ODAB-500PM
Bombe à explosif liquide
PB-250
PB-250
Bombe à retard
RBK-250
RBK-250
Bombe à fragmentation
RBK-500AO
RBK-500AO
Bombe à fragmentation légère
ZAB-500
ZAB-500
Bombe incendiaire

Tactiques

Le cockpit du Su-33
Avionique efficace mais dépassée

Le Su-33 est un appareil embarqué. Et c'est à l'issue d'un apprentissage nécessitant rigueur et précision que son pilote aura l'honneur et le plaisir de défendre la flotte alliée et d'appuyer des assauts sur les bases ou flottes ennemies.

Tout comme le Su-27, le Su-33 est un intercepteur performant ainsi qu'un excellent chasseur en combat rapproché. Son pilote approche les cibles de haut en utilisant au maximum les informations fournies par les AWACS et les stations radar au sol. A l'aide de ses excellents capteurs infrarouges, il peut attaquer furtivement les appareils ennemis et tirer ses R-27ET à une portée pouvant excéder les 100 km !

A pleine charge, le Su-33 est un avion pataud : Il est lourd et délicat à manoeuvrer. Dans une telle configuration, son pilote évite donc toute altercation nécessitant des manoeuvres serrées. Lorsque le combat tournoyant devient inévitable, il n'hésite pas à se délester de son important armement air-sol pour retrouver une maniabilité comparable à celle du Su-27.

Disposant d'une autonomie bien supérieure à celle du MiG-29 et pouvant être ravitaillé en vol, le Su-33 peut pénétrer profondément derrière les lignes ennemies afin de neutraliser des pistes et installations clés. Assistés par des appareils anti-radar tel que le Su-25T, les Su-33 se faufileront jusqu'à la cible pour délivrer leur charge offensive avant de disparaître aussi vite que l'éclair.

Le Su-33 est également capable d'emporter le missile anti-navire Kh-41 pour partir à l'assaut d'une flotte ennemie. Afin de maximiser les chances de réussite d'une telle attaque, il est fréquent d'attaquer à plusieurs. Car un croiseur moderne réussira probablement à contrer quelques missiles à l'aide de ses tourelles automatiques et missiles anti-missiles !

Dans la réalité, les Su-33 ne sont cependant pas utilisés pour attaquer les navires. Car les sous-marins et bateaux alliés sont bien plus efficaces pour cela...

Liens