Su-30 'Flanker-C'Vyrtuoz's lair - Lock-On: Modern Air Combat fan siteF-14A 'Tomcat'

Document mis à jour le 2014-04-09 - Consulté 75306 fois

Avions de chasse

Présentation

Les chasseurs / intercepteurs sont les rois des airs. Leur armement air-air et leurs performances exceptionnelles en font des prédateurs hors pair. Ils sont guidés par les stations au sol ou les AWACS et volent en général haut pour dominer les cieux.

En temps de paix, ils effectuent principalement des patrouilles de combat ou sont utilisés comme intercepteurs en alerte au sol. En temps de guerre, leurs missions s'étendent à l'escorte des appareils capitaux (AWACS & ravitailleurs) et à celle des bombardiers qu'ils suivent toujours de près ou de loin pour leur prêter main forte en cas de confrontation avec la force aérienne ennemie.

Ce type d'appareil est cependant en voie d'extinction. La baisse des budgets et l'augmentation des coûts de productions d'appareils de plus en plus perfectionnés, force les constructeurs à s'orienter vers la conception d'appareils polyvalents autant aptes à la chasse aérienne qu'a l'attaque de cibles au sol.

Chasseurs modernes

Agiles et performants, les chasseurs modernes n'ont plus rien avoir avec leurs poussifs homologues de la première et seconde guerre mondiale. Equipés de radars puissants et de missiles à longue portée, ils préfèrent affronter leur cible de loin, par delà même l'horizon ! Et lorsque cela s'avère inévitable, ils n'ont pas leur pareil en combat tournoyant.

Chasseur
F-15C
Etats-Unis Etats-Unis
Vitesse max :Mach 2.50
Plafond de service :18 300 m
Masse max :30.8 tonnes
Facteur de charge max :8.0 G
Autonomie max :2540 km
Armement
Comparatif

F-15C 'Eagle'

Conçu pour contrer la menace de bombardiers russes que faisait planer notamment les MiG-25 à la fin des années 60, le F-15C est un excellent chasseur intercepteur. Ses performances longtemps inégalées et son avionique moderne en font un chasseur BVR hors pair.

Le F-15C est le seul appareil au monde pouvant revendiquer plus de 100 victoires aériennes sans aucune perte ! Cela est principalement du à son puissant radar combiné à un performant ordinateur de bord qui permet d'analyser et de suivre des cibles multiples par delà l'horizon.

Destiné aux missions d'escorte, de patrouille et d'interception, le F-15C est appareil capable d'emporter jusqu'à huit AIM-120C. Ces missiles air-air à guidage radar actif, autonomes et relativement fiables permettent de maintenir à bonne distance tout appareil tentant de violer son espace aérien.

Lors d'un combat rapproché, le pilote de F-15 évolue selon des trajectoires rapides et à haute énergie afin de conserver l'initiative. Car il sait très bien que son appareil n'est pas aussi maniable en combat tournoyant à faible vitesse que des avions plus petits ou plus récents tel que les agiles MiG-29 et Su-27.

Chasseur
Su-27
Russie Russie
Vitesse max :Mach 2.35
Plafond de service :18 500 m
Masse max :30.0 tonnes
Facteur de charge max :9.0 G
Autonomie max :3740 km
Armement
Comparatif

Su-27 'Flanker-B'

Concurrent direct du MiG-29, le Su-27 a été choisi par l'armée de l'air russe pour servir d'intercepteur et de chasseur à long rayon d'action. Et dans ce domaine, le Su-27 surpasse tout ce qui a été fait jusqu'à maintenant : Son autonomie incroyable, ses performances exceptionnelles et son puissant radar en font un chasseur BVR tout aussi efficace que le F-15C.

Grâce à son excellente manoeuvrabilité, à son viseur de casque et ses agiles missiles Archer R-73, le pilote du Su-27 peut tenir tête au plus agile des chasseurs en duel aérien, et ce jusqu'à ce que l'ennemi soit à court de carburant... Et pour couronner le tout, le Su-27 peut emporter jusqu'à 10 missiles air-air !

Ses sensibles capteurs infrarouges similaires a ceux du MiG-29 permentent au pilote du Su-27 d'accrocher et de tirer un missile sans même avertir sa cible ! Ses R-27 à guidage infrarouge peuvent même être tirés à une distance bien supérieure à celle des AIM-120C américains...

L'absence de missile à guidage radar actif est cependant pénalisant : Les R-27R à guidage semi-actifs sont particulièrement fiables et résistants au brouillage, mais ils nécessitent de conserver la cible accrochée jusqu'à l'impact. Le pilote peut donc manquer sa cible s'il est contraint d'effectuer une manoeuvre d'évasion...

Ancienne génération

Conçus au coeur de la guerre froide, les chasseurs à réaction de l'ancienne génération sont toujours très performants. Car les hautes vitesses étaient très à la mode à l'époque de leur construction... Mais ils sont maintenant dépassés par leurs homologues modernes en ce qui concerne l'avionique, les radars et l'agilité.

Les fréquentes modernisations de leur équipement en font cependant des chasseurs encore capables de mener la vie dure à tout appareil qui aurait négligé leur présence, et qui serait ainsi tombé entre leurs griffes...

Chasseur
MiG-23MLD
Russie Russie
Vitesse max :Mach 2.35
Plafond de service :18 500 m
Masse max :17.8 tonnes
Facteur de charge max :6.5 G
Autonomie max :1950 km
Armement
Comparatif

MiG-23MLD 'Flogger-E'

Jadis destiné à remplacer l'efficace mais vieillissant MiG-21, le MiG-23 'Flogger' est un appareil à géométrie variable affichant d'excellentes performances ainsi qu'une bonne manoeuvrabilité pour l'époque.

Exclusivement destiné à la chasse aérienne, le MiG-23 est l'un des premiers appareils à disposer d'une avionique et d'un radar suffisamment performant pour lui permettre de détecter et traquer les aéronefs volants plus bas que lui. Réussite technologique, il fut produit en très grande quantité et utilisé massivement pour la défense aérienne de l'URSS ainsi que de nombreux autres pays du pacte de Varsovie. Devant un tel succès, MiG a également produit une version d'attaque au sol qui n'est autre que le fameux MiG-27.

Bien que représentant toujours une menace, cet appareil est maintenant surpassé par les chasseurs actuels en termes de maniabilité. Il n'est pas capable d'endurer de forts taux de charge et la portée de son armement ne permet pas le combat BVR. C'est pourquoi il est maintenant remplacé par le MiG-31 et le MiG-29.

Anecdote : Lors du programme d'échange de matériel, les Etats-Unis ont fait l'acquisition de MiG-23 qui ont été renommés YF-113.

Chasseur
MiG-25PD
Russie Russie
Vitesse max :Mach 2.83
Plafond de service :24 200 m
Masse max :41.2 tonnes
Facteur de charge max :4.5 G
Autonomie max :1920 km
Armement
Comparatif

MiG-25PD 'Foxbat-A'

Véritable enfant de la guerre froide, le MiG-25PD est un intercepteur lourd chargé à l'origine de protéger l'URSS contre les bombardiers supersoniques américains alors en projet au cours des années soixante.

Doté de deux très puissants réacteurs et d'une ligne particulière, il est capable de voler à plus de Mach 3 à très haute altitude. Equipé d'un radar performant et de missiles R-40 à guidage radar ou infrarouge, le MiG-25 traque ses cibles de haut et de loin.

Ses dimensions impressionnantes et son poids limitent sérieusement son aptitude au combat tournoyant. C'est pourquoi son pilote évite autant que possible d'engager un duel, car il sait très bien qu'il n'aura que peu de chances de s'en tirer face à des appareils plus légers et plus maniables.

La disparition des bombardiers américains au profit des missiles nucléaires tactiques a rendu cet appareil obsolète. En ce qui concerne les missions d'interception générales, Il est maintenant remplacé par des appareils de chasses bien plus agiles tels que le Su-27.

Une variante destinée à l'attaque au sol et reconnaissance à été produite sous le nom de MiG-25RBT 'Foxbat-B'.

Chasseur
MiG-31
Russie Russie
Vitesse max :Mach 2.83
Plafond de service :21 000 m
Masse max :46.2 tonnes
Facteur de charge max :5.0 G
Autonomie max :2400 km
Armement
Comparatif

MiG-31 'Foxhound'

Bien que ressemblant pratiquement trait pour trait à son grand frère le MiG-25, le MiG-31 est un appareil presque entièrement nouveau. Doté d'une autonomie supérieure, d'une avionique entièrement nouvelle, de missiles radar semi-actifs modernes et de capacités de vol par tout les temps, le Foxhound est exclusivement destiné à l'interception et à la chasse aérienne BVR.

Alors que le pilote s'occupe de l'interception proprement dite, c'est l'opérateur situé derrière lui qui s'occupe de la gestion du radar de poursuite, de l'armement et du tir sur la cible. Car ce ne sont pas ses performances - toujours exceptionnelles - qui font la force du MiG-31, mais plutôt son très puissant radar à ouverture synthétique et ses missiles à très longue portée qui en font un intercepteur aussi redoutable que le fameux F-14.

Doté d'une technologie à faire rougir les américains, il est également capable de traquer discrètement ses cibles à l'aide de son IRST et de partager ses informations avec ses ailiers et l'AWACS par l'intermédiaire d'une connexion numérique sécurisée. Rappelez-vous que cet appareil date du milieu des années 70 !

Le MiG-31 n'est cependant pas conçu pour le duel aérien : Son manque de manoeuvrabilité et ses missiles à courte portée obsolètes le mettent à la merci d'un agile chasseur qui serait parvenu à l'approcher discrètement.